14_FBN

L’idée qui soutient ce projet est née indépendamment du contexte dans lequel il s’inscrit. Son apparence n’est pas la conséquence d’une analyse minutieuse de l’environnement – dépourvu des qualités raisonnables et communs a beaucoup de périphéries modernes -même si à travers ce processus analytique on en déduit la valeur hiérarchique que cette future construction aura à assumer dans le tissu, actuellement soumise un processus de radicale rénovation. L’organisation du programme, qui demande une combinaison de différentes fonctions, est un défi passionnant qui aborde l’idée d’innovation. Au-delà de son statut de plaque tournante d’activités, le bâtiment utilise une connotation monumentale, iconique, en adoptant une image puissante. Agissant par contraste, cette image permettra la coexistence avec les modèles dominants produits par l’orthodoxie moderne. Le projet propose un paysage artificiel qui intègre dans sa forme les différentes fonctions nécessaires, en cherchant à harmoniser la scène urbaine. Le bâtiment est un défi intellectuel radical, qui souhaite explorer une dimension métaphysique, mais non symbolique, pour évoquer chez le spectateur une recherche mentale sensible, une émotion, un fantasme. La forme, résultat de l’addition des voûtes, suggère fortement un dispositif de composition aussi archaïque que surréaliste. Ces structures monolithiques, sortes des cavernes primitives, abriteront les occupants. Formes chimériques que dans leur singularité déconcertante, sans être extravagantes, représentent une illustration synthétique de l’architecture. Une architecture universelle, une architecture sans temps, pour tous les temps, pour notre temps.

MO: Ville de Lancy
ARCH: RGM / Rubino - Garcia- Marques & A-Architectes sàrl
Année: 2014